Quarante-trois supporteurs russes ont été placés en garde à vue mardi, dans le sud de la France, dans le cadre de l’enquête sur les échauffourées en marge du match Angleterre-Russie. Au moment de leur arrestation, ils étaient en partance pour Lille.