Facebook a annoncé qu’il coopérerait avec les autorités françaises dans l’enquête sur l’assassinat d’un policier et de sa compagne par Larossi Abballa. L’homme, qui s’est revendiqué de l’EI, a revendiqué ses actes sur le réseau social.