Limogée mardi du gouvernement pour avoir critiqué le budget, l’ancienne ministre de l’Écologie Delphine Batho accuse le gouvernement d’avoir cédé à des “forces économiques” qui “voulaient sa tête”.