Les sarkozystes de la Droite forte, courant de l’UMP, ont organisé samedi en Sologne leur première “fête de la Violette” sous le signe du soutien à l’ex-président et du rassemblement. Grand absent, Nicolas Sarkozy était dans tous les esprits.