La chef de file des Femen en France, Inna Shevchenko, a indiqué lundi avoir obtenu le statut de réfugié auprès de l’Office de protection des réfugiés et apatrides. L’Ukrainienne est menacée dans son pays pour avoir découpé une croix orthodoxe.