Au siège de l’UMP, Nicolas Sarkozy a assuré lundi que sa participation à une réunion du parti ne constituait pas son retour en politique. “Le jour où je voudrai [revenir], je vous préviendrai”, a déclaré l’ancien président.