Un mois après la disparition des journalistes d’Europe 1 Didier François et d’Edouard Elias en Syrie, un comité de soutien a été mis en place mardi pour obtenir leur libération.