La coupure Internet, sanction phare à disposition de l’Hadopi pour lutter contre le téléchargement illégal, a été abrogée par le gouvernement ce mardi. Une décision qui marque le début de l’ère post-Hadopi.