Le chef de l’UMP Jean-François Copé a réagi, dans une interview accordée au “Journal du Dimanche”, aux propos tenus par François Fillon jeudi dernier en récusant toute mise sous tutelle par Nicolas Sarkozy.