Lors de son entretien télévisé du 14 juillet à l’Élysée, le président François Hollande a affirmé que les forces françaises et africaines engagées au Mali avaient remporté “une victoire pour l’Afrique” et “contre le terrorisme”.