Le fils aîné du ministre français des Affaires étrangères, Thomas Fabius, est sous le joug d’une information judiciaire ouverte depuis fin juin par le parquet de Paris pour “faux”, “escroquerie” et “blanchiment”.