L’autopsie du corps de Philippe Verdon, dont la mort avait été annoncée par Aqmi le 20 mars, a permis d’établir que l’otage a été exécuté d’une balle dans la tête, a annoncé le parquet de Paris. La dépouille avait été rapatriée du Mali mercredi.