Après les violentes charges de Christian Estrosi et de Jean-Marie Le Pen contre les gens du voyage et les Roms, le député-maire, Gilles Bourdouleix, est accusé d’avoir publiquement évoqué leur extermination par le régime nazi.