L’un des trois jeunes jugés pour violences, outrages et jets de projectiles contre les forces de l’ordre, vendredi à Trappes, a été condamné à six mois de prison ferme par le tribunal de Versailles. Les deux autres prévenus ont été relaxés.