Le député-maire de Cholet, Gilles Bourdouleix, est accusé d’avoir publiquement évoqué l’extermination des gens du voyage par le régime nazi. Le procureur de la République va être saisi pour apologie de crimes contre l’Humanité.