Le ministre de l’Intérieur Manuel Valls a annoncé mercredi la dissolution de deux groupuscules d’extrême droite, l’association “l’Oeuvre française” et sa branche activiste, les “Jeunesses nationalistes”.