Le procureur d’Évry privilégie l’hypothèse de l’accident technique, mercredi, pour expliquer la catastrophe ferroviaire de Brétigny-sur-Orge. Le magistrat a par ailleurs confirmé que deux vols avaient été commis dans la foulée du déraillement.