L’ancienne première dame Carla Bruni-Sarkozy, visée par une pétition en ligne exigeant qu’elle reverse de l’argent public dépensé pour réaliser un site internet à son nom, a menacé dimanche de porter plainte pour défendre son “honneur”.