François Hollande a confirmé vendredi la prolongation du moratoire sur la culture du maïs OGM de Monsanto, jugée nocive pour les autres productions. La veille, le Conseil d’État avait levé cette interdiction en vigueur depuis mars 2012.