Pour freiner la spéculation immobilière sur l’île de Beauté, le président de l’Assemblée de Corse, Paul Giacobbi, souhaite que la Constitution soit révisée pour réserver l’accès à la propriété aux seuls résidents corses.