Les autorités chinoises ont lancé une enquête sur le groupe pharmaceutique français Sanofi soupçonné, suite aux révélations d’un journal chinois jeudi, d’avoir corrompu plus de 500 médecins en Chine pour doper ses ventes de médicaments.