Le Premier ministre français a tenté de calmer le jeu après la publication dans “Le Monde” d’une note de Manuel Valls très critique envers la réforme pénale de Christiane Taubira. Le texte doit être présenté le mois prochain en Conseil des ministres.