Gérard Dalongeville, l’ex-maire socialiste d’Hénin-Beaumont (Pas-de- Calais), a été condamné lundi à quatre ans de prison dont trois ferme, à une amende de 50 000 euros et à cinq ans d’inéligibilité pour détournement de fonds publics et corruption.