Des manifestations ont eu lieu dans plusieurs villes de France dimanche pour contester l’absence de procès après le meurtre de Sarah Halimi, un crime antisémite dont l’auteur présumé a été reconnu irresponsable pénalement. Pour mieux comprendre les contours de l’irresponsabilité pénale, France 24 s’est entretenu avec Magali Bodon-Bruzel, psychiatre et experte judiciaire, spécialiste en criminologie.