Émotion et recueillement à Rambouillet, lors de la cérémonie d’hommage à Stéphanie, la policière tuée vendredi par un Tunisien de 36 ans radicalisé.