C’est Monsieur Goldenbaum qui tient un restaurant à Jérusalem et qui a écrit 100 lettres au pape Jean-Paul II, autant à Benoît XVI pour demander un entretien privé; et lorsqu’il apprend que le pape François vient à Jérusalem il se rend à la nonciature :

– « Je suis Monsieur Goldenbaum et je dois absolument rencontrer le pape.

– Ah, content de vous connaître, cher Monsieur, depuis le temps que nous recevons vos courriers. Malheureusement l’emploi du temps du Saint Père…

– S’il vous plaît, s’il vous plaît, juste une minute, c’est très important.

– Bon! Demain le Saint Père doit quitter la résidence à 11h. Venez à 10h55. »

Le lendemain dès 8h Monsieur Goldenbaum est dans la salle d’attente et à 10h55, le Saint Père sort de l’ascenseur.

« Ah, très Saint Père je suis Monsieur Goldenbaum.

– On m’a parlé de vous, cher Monsieur, Que puis-je faire pour vous ?

– Eh bien voilà: je suis restaurateur à Jérusalem. Mon père était restaurateur à Jérusalem, mon grand-père était restaurateur. Mon arrière grand-père était restaurateur. Mon arrière arrière…

– Bon, ça va ! On ne va pas remonter à Jésus Christ….

– Eh bien si, justement ! Il y a 13 couverts qui ne nous ont pas été réglés… »


La Blague du Matin fournisseur officiel de bonne humeur !