Un conservateur, présent en grande quantité dans le vaccin AstraZeneca, pourrait entraîner la réaction auto-immune observée dans les cas de thromboses atypiques chez quelques rares patients. Mais l’adénovirus servant de vecteur viral est lui-même mis en cause.