Vous prenez des médicaments contre le rhume des foins avant d’aller courir dans les champs ? Mauvaise idée : selon une nouvelle étude, les antihistaminiques vous font transpirer pour rien en sabotant les bénéfices du sport sur le système cardiovasculaire ou la glycémie, ou la récupération.