Alexandre Benalla, l’ancien collaborateur d’Emmanuel Macron, sera jugé du 13 septembre au 1er octobre à la fois pour les violences de la place de la Contrescarpe le 1er mai 2018 et pour son utilisation frauduleuse de passeports diplomatiques.