Un “bâtisseur, un stratège et un législateur” mais aussi des “fautes”, comme le rétablissement de l’esclavage: Napoléon Bonaparte “est une part de nous”, a affirmé Emmanuel Macron en dressant mercredi un portrait “en clair-obscur” de l’Empereur, figure incontournable de l’Histoire de France, mort il y a 200 ans.