Les nombreuses conquêtes militaires de Napoléon ont permis d’alimenter une migration sans précédent d’œuvres d’art dans le but d’établir un “musée universel” à Paris. L’ascension et la chute du Louvre napoléonien ont profondément changé la manière dont les Européens percevaient l’art et son héritage. Cela a entraîné une course à la création de musées nationaux et laissé entrevoir les futures spoliations coloniales dans le reste du monde.