Le tribunal d’Évry a jugé irrecevables les demandes de Tran To Nga, une Franco-Vietnamienne à l’origine des poursuites contre 14 multinationales accusées d’avoir produit l’agent orange. Ce produit chimique ultratoxique a empoisonné des millions de personnes pendant la guerre du Vietnam.