Le 10 mai est la Journée des mémoires et de réflexion sur la traite, l’esclavage et leurs abolitions en France. Une période qui reste finalement peu connue, mal comprise et qui fait encore l’objet de nombreux clichés, selon la journaliste engagée Rokhaya Diallo.