Emmanuel Macron a présidé, lundi à Paris, une cérémonie pour la Journée nationale des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leurs abolitions, qui est marquée cette année par les 20 ans de la loi Taubira de 2001.