Depuis l’été dernier, en France, un projet de loi sur la bioéthique est à l’étude. Sa mesure phare concerne l’ouverture de la PMA à toutes les femmes, qu’elles soient célibataires ou lesbiennes. Une mesure attendue depuis longtemps par certaines, mais qui rencontre de fortes réticences, la démarche étant réservée pour l’instant aux couples hétérosexuels. Face aux atermoiements des parlementaires, certaines femmes célibataires ont décidé de ne pas attendre pour concrétiser leur projet d’enfant. Chaque année, on estime qu’au moins 3 000 d’entre elles partent réaliser une PMA à l’étranger.