La sécurité s’est brutalement invitée dans le débat politique. À un an de la présidentielle, ce sujet régalien est érigé comme l’une des priorités de l’exécutif pour la fin du quinquennat, alors qu’il reste identifié comme l’un des talons d’Achille d’Emmanuel Macron, notamment face à la droite. Roselyne Febvre en parle avec David Revault-d’Allonnes et Bruno Jeudy.