Un nouvel essai clinique randomisé et contrôlé a étudié l’effet de la consommation de trois pommes par jour sur les marqueurs de l’inflammation chez 46 sujets obèses ou en surpoids.