La ventilation artificielle est une procédure invasive qui peut causer des lésions aux poumons et mobilise beaucoup de personnel. Des chercheurs japonais proposent d’administrer l’oxygène par l’anus comme un simple lavement. Une technique apparemment très efficace et sans danger.