Les violences au sein des familles ont été favorisées par les confinements liés au Covid-19 en France durant l’année 2020. Particulièrement sollicitées, les associations d’aide ont dû reloger en urgence des jeunes jetés à la rue en raison de leur orientation sexuelle.