Le Sénat français entame mardi l’examen du projet de loi sur la sortie de crise sanitaire, qui doit entériner la création d’un pass sanitaire. Ce nouveau dispositif doit permettre l’accès aux événements de plus de 1 000 personnes et la libre circulation au sein de l’UE. Il suscite cependant des interrogations, notamment sur la protection des données.