À la suite de rares cas de thromboses, les personnes de moins de 55 ans ayant été vaccinées à l’AstraZeneca ont été priées de se tourner vers un vaccin à ARN pour leur seconde dose en France. Un article publié dans The Lancet s’est penché sur cette stratégie qui n’avait jusqu’ici fait l’objet…