L’ex-chef de l’État français fait face à la justice à partir de jeudi pour ses dépenses de campagne excessives lors de la présidentielle 2012. Sa présence à l’audience est incertaine, alors qu’il encourt un an de prison.