En étudiant les interactions entre neurones sensoriels et cellules immunitaires, une équipe marseillaise a fait une découverte étonnante : en réponse à un coup de soleil, certains neurones présents dans la peau se mettent à produire une protéine qui favorise l’activité de cellules immunitaires réparatrices.

QuiTuSais
jeu 20 mai 2021 – 10:24