Les invertébrés, comme le plancton, sont la source de nombreuses maladies infectieuses affectant l’humain. Mais pas directement. Ils nous transmettent des agents pathogènes. Peut-être, seraient-ils capables de briser la chaîne de transmission grâce à leurs défenses immunitaires ?