C’était un éleveur de poules qui possédait un petit poulailler, sans plus. Dans son élevage se trouvait essentiellement des poules, quelques poussins, et un seul coq parmi la troupe. Cependant, le coq était déjà âgé, et l’éleveur avait déjà entreprit d’un acheter un autre. Alors, un beau jour, une camionnette arriva dans la basse cour, et l’éleveur récupéra le coq, qu’il plaça dans le poulailler.

C’était un tout jeune, qui avait l’air fier. Voyant le vieux coq qui marchait pas grandement vite, il entreprit l’idée d’aller le voir, sentant l’orgueil à plein nez. Il arriva devant le vieux, et commença à le taquiner.

– Alors mon vieux, qu’est ce que ça te fait d’avoir un jeune coq tel que moi, tout beau, qui va venir te remplacer ?!
– Pas grand chose, pas grand chose…
– Tu oses te moquer de moi, poule mouillé ?!!
– Écoute jeunot, on va faire un pari. Tu vois le buisson qui est là-bas ? Je te propose une course, entre coqs. Le premier qui atteint cet amas tout vert sera maître du poulailler entier, sera mari de toutes les poules, et aura comme serviteur le perdant !

Le jeunot se mit à ricaner devant le bec du vieux.

– Tu oses me donner un tel pari , alors que tu marches pas plus vite qu’un escargot ? Tu me fais bien marrer !
– C’est ce qu’on va voir, petiot… Au lieu de faire du beau discours, viens te mettre devant le départ…

Le jeunot s’installa, les coqs se préparèrent au départ, grattant leurs pieds sur l’herbe du poulailler, et le vieux cria à pleins poumons le départ. Les deux se mirent à courir à une vitesse impressionnante. Le jeune, intrigué par le vieux, accéléra, et fini par courir derrière lui. Il accélérait, près à donner un croche pied à son doyen pour arriver le premier au buisson, jusqu’à ce que…PAN !!

L’éleveur, avec son fusil de chasse, avait tiré en plein dans le jeune. Le vieux s’était arrêté de courir, regardant le jeune, gisant, tout satisfait. L’éleveur, dérangé, se mit à dire d’une voix forte, une phrase qu’il disait pour lui même :

– Ah bin ça alors ! Ça fait le 3ème coq gay qu’on me livre cette semaine !


La Blague du Matin fournisseur officiel de bonne humeur !