Le procès en appel de la jihadiste Inès Madani s’ouvre, mardi, devant la cour d’assises spéciale de Paris. La jeune femme avait été condamnée en première instance à 30 ans de prison pour avoir tenté de faire exploser une voiture remplie de bonbonnes de gaz en septembre 2016, devant des restaurants proches de Notre-Dame.