La première réunion du comité de suivi sur les hébergements d’accueil en France pour les femmes victimes de violences se tient mercredi 26 mai. En septembre, le gouvernement avait annoncé la création de 1 000 places supplémentaires dans ces centres. Un pas vers une meilleure prise en charge alors que le pays enregistre 43 féminicides depuis le début de l’année.