Selon le premier baromètre de l’association Règles élémentaires, publié vendredi à l’occasion de la Journée internationale de l’hygiène menstruelle, 20 % des femmes adultes ont déjà été confrontées à la précarité menstruelle en France. Alors que la question semble peu à peu s’inviter dans le débat public, les associations saluent de nombreuses avancées.