Des chercheurs viennent d’identifier une voie métabolique qui régule la sensibilité gustative au gras alimentaire après une chirurgie de l’obésité. Ces travaux confirment l’importance de certains mécanismes biologiques dans nos choix alimentaires, et ouvre une piste pour la mise au point d’un traitement pharmacologique de l’obésité.

QuiTuSais
jeu 03 juin 2021 – 17:07