France 24 reçoit François Jolivet, député LREM de l’Indre. Selon lui – de l’avis des médecins comme des enseignants – le cannabis est devenu le “premier mal de la jeunesse française”. Sa légalisation permettrait-elle néanmoins d’amoindrir ses conséquences néfastes, au niveau individuel et sociétal ? Il s’agit là d’une “chimère mortifère” répond le député. Pour lui, les pays qui – comme l’Espagne ou le Canada – ont opté pour la légalisation, ont déjà  “perdu ce pari”. Il nous explique pourquoi.